"Churchs-interiors, architectural paintings 1580-1720" — "Kerken interieurs, architecturale schilderijen 1580-1720"

"Kirchen interiors, architektonische Malerei 1580-1720" — "Interiores de iglesias, pinturas arquitectónicas 1580-1720 

Pour acheter le livre

Pour acheter le livre, cliquez sur l'image

Langue : français

560 pages, 2300 illustrations couleurs et N/B

Coffret, jaquette, couverture cartonnée

CD/ROM

ISBN 97890-5325-337-3

Prix : €180,00

Site de l'éditeur : PANDORA

L' INFLUENCE  DE L'  ECOLE  d'ANVERS

Il est curieux de constater que les deux familles qui ont initié la Peinture Architecturale en Flandres etaient toutes les deux originaires des Pays bas du Nord  devenues les Provinces Unies.

En effet le premier de ces peintres Hans Vredeman de VRIES (1526-1607 ) était originaire de Leeuwarden capitale de la Frise, province septentrionale s'il en est . Le second Hendrick van STEENWIJCK I l'ancien ( 1550-1603 ) est né à Kampen, province d'Overijssel  située également au Nord des Pays Bas.

Hans completa sa formation dès1549 à Anvers et Hendrick vers le mili!eu des années 1560. Ils se formèrent  puis travaillèrent à Anvers 

Compte tenu des hostilités Hans Vredeman de VRIES abandonna Anvers en 1570, et se réfugia à Aix la Chapelle puis en 1573 à Liège, avec son fils Paul alors agé de 3 ans . Il emmène avec lui son élève Hendrick van STEENWIJCK I   agé alors d'une vingtaine d'années .

En 1575 ils regagnent Anvers la paix semblait rétablie. Mais la guerre civile reprenant, puis le siège par Alexandre Farnèse, vers Juin 1586 ils quittent à nouveau Anvers. Ils s'installent successivement à Francfort sur le Main, Hambourg, Prague , Dantzig pour revenir ensuite à Amsterdam vers 1599. Avec lui voyage et travaille son fils Paul et son élève van Steenwijck l'ancien .

Il faut rappeler qu'entre temps est né Hendrick van Steenwick  II le jeune en 1580 à Anvers,  il suivit ses parents en 1586 pour Francfort .Il fut très tôt formé par son père et travailla avec lui . Il ne signa personnellement ses oeuvres qu'au décès de son père en 1603 . 

Se pose alors la question de deux peintres dont on ne sait que peu de choses  mais qui ont été les élèves soit  de Hans Vredeman de Vries et de Steenwyck l'ancien soit de l'un des deux  . Il s'agit de Hendick AERTS (Malines 1565/1575-Dantzig 1603 ) et de Johann Wolfgang AVEMANN (1583-ca1620 ) .Il semble que ce dernier ait été formé en même temps que son fils par le père de van Steenwijck  certaines de leurs oeuvres sont très proches sinon identiques et difficiles à attribuer .

Des 1595 s'inspirant des modèles mis au point par van Steenwijck l'ancien  Abel GRIMMER (1573-1619 ) va développer le thème des Intérieurs d'églises. Ce ne sera pas sa seule recherche puisqu'il se consacrera plutôt sur les paysages et les saisons comme son père Jacob.

Compte tenu des mouvements de population dus à la guerre civile (on évoque le chiffre de 100 000 personnes) de nombreux peintres spécialisés en Peinture Architecturale de l'école d'Anvers ont éssaimés dans diverses directions  : vers les Provinces Unies et l'Allemagne en particulier 

Une exposition des  oeuvres de l'Ecole d'Anvers ne devrait elle pas évoquer, rappeler et même présenter le travail de ces peintres originaires d'Anvers et qui du fait des circonstances se sont révélés et épanouis en dehors de la Flandre que ce soit dans les Provinces du Nord ou en Allemagne  :

Bartholomeus van BASSEN (1590-1653) est né à Anvers, mais on connait mal les conditions de sa formation. Cependant il est possible qu'il ait été un élève de van Steenwijck le jeune II . Il entre à la Guilde de Saint Luc de Delft en 1613. Mais il conservera longtemps l'influence de l'école d'Anvers. Parmi ses premières oeuvres: un intérieur d'église de 1614 (105 x 137 Collection privée) rappelle la Cathédrale Notre Dame d'Anvers A plusieurs reprises il confirmera sa foi catholique, et ses contacts avec Frans Francken II le jeune , suggèrent qu'il est resté en contact avec les milieux de l'art Anversois.

Son élève Gerrit HOUCKGEEST (1600-1661 ) subissant l'influence de son professeur reprendra mêmes sujets, mêmes techniques qui sont en fait inspirés de l'Ecole d'Anvers et ce jusqu'aux années 1650 où il s'est affranchi de cette influence .

Anthonie de LORME (ca1610-1673) dont la famille était originaire d'Anvers est né à Tournai . Il s'est efforcé de mettre au gout du jour des architectures imaginaires comme van Steenwijck II et Peeter Neeffs I les traitaient . Ici encore on retrouve l'influence de l'école d'Anvers .

L'Ecole d'Anvers a connu son apogée de la fin du 16° et début du 17° siècle et ce jusqu'aux environs des années 1650, dans l'ensemble des Pays Bas . En effet vers 1600 Hans Vredeman de VRIES avait plus de 70 ans, son fils Paul dans les 33 ans Hendrick AERTS entre 25 et 35 ans, Hendrick van STEENWIJCK l'ancien dans les 50 ans et son fils aux environ de 20 ans  alors que Peeter NEEFFS l'ancien ne  devait avoir  que 10 à 15 ans . A cette même époque les peintres qui devaient assurer le développement de la Peinture Architecturale dans les Provinces Unies venaient ou allaient naitre  : van BASSEN avait 10 ans . 

La rupture eut lieu en 1650 lorsque Gerrit HOUCKGEEST (1600-1661)  représente la Nouvelle Eglise de Delft avec le tombeau de Guillaume le Taciturne (Hambourg Kunsthall.) Ce premier tableau inaugure un art d'une précision optique et d'une rigueur nouvelle . (voir page 75 de mon ouvrage les développements sur cette rupture ) . 

Immédiatement il fut copié dans l'année même par Emanuel de WITTE puis par Hendrick Cornelisz van VLIET . Ainsi est née  en 1650 ce que le Professeur Walter Liedtke nomma l'école de Delft

Malgré sa perte d'influence la tradition de l'Ecole d'Anvers se perpétue . Peeter NEEFFS le Jeune ( 1620-ca1675) avec l'atelier de la famille  et les suiveurs poursuit la production d'oeuvres traditionnelles jusque vers les années 1675. Anthon GHERING  (vers1620- Anvers 1668)  et Wilhem Schubert von EHRENBERG (vers1637- Anvers 1676) poursuivent et représentent essentiellement l'intérieur  de  l'église des Jésuites d'Anvers Saint Charles Borromée .

Ce dernier eut comme élève en 1672 dans les quatre dernières années de sa vie Jacob Ferdinand SAES ( Anvers 1658- après 1725) son neveu, qui poursuivit son oeuvre pendant quelques temps . Mais les vues d'intérieurs d'églises ne sont plus à la mode , les guerres ralentissent, et ce sont les représentations de Palais, Colonnades, Jardins qui sont appréciés des amateurs. Ce thème sera abandonné pendant plus d'un siècle. 

Il faudra attendre le 19° siècle pour voir apparaitre  GRANET, GENISSON, BOSBOOM,et d'autres et  réapparaitre les vues d'intérieurs d'églises, mais là c'est une autre histoire .

                                                              Bruxelles Novembre 2014