"Churchs-interiors, architectural paintings 1580-1720" — "Kerken interieurs, architecturale schilderijen 1580-1720"

"Kirchen interiors, architektonische Malerei 1580-1720" — "Interiores de iglesias, pinturas arquitectónicas 1580-1720 

Pour acheter le livre

Pour acheter le livre, cliquez sur l'image

Langue : français

560 pages, 2300 illustrations couleurs et N/B

Coffret, jaquette, couverture cartonnée

CD/ROM

ISBN 97890-5325-337-3

Prix : €180,00

Site de l'éditeur : PANDORA

- HANS VREDEMAN DE VRIES (Leeuwarden 1527 - ap. 1604)

C’est avec Hans Vredeman de Vries que la peinture architecturale acquiert son identité. D’origine hollandaise, formé à Amsterdam mais aussi à Anvers, à l’atelier de Frans Floris, De Vries exerça son influence à travers toute l’Europe du nord. Il est remarquable que l’école de peinture architecturale d’Anvers provienne de deux familles de peintres à l’origine hollandaises, De Vries et Steenwyck.

Son intérêt marqué pour l’architecture, la découverte de l’encyclopédie architecturale de Sebastiano Serlio, traduit et publié par Coccke, à Anvers, entre 1539 et 1553 et de Vitruvius, son goût des perspectives, amenèrent Hans Vredeman de Vries à publier plusieurs traités d’architecture destinés aux artistes : " Scenographiae sive Perspectivae ut Aedificia " en 1600, " Variae Architecturae Formae " en 1601 et "Formae et Perspectiven" en 1604-05 , écrit en collaboration avec son fils Paul, dont il semble difficile d’identifier précisement le travail. De Vries y développe des formes fondamentales, avec, pour les intérieurs d’églises, la vue transversale d’une nef, forme étudiée et reprise par de nombreux peintres architecturaux, tant à l’école d’Anvers qu’aux différentes écoles hollandaises.

La représentation gothique de ses intérieurs, vue de l’axe central, attire le spectateur au fond de l’édifice alors que ses personnages, non intégrés, ne sont plus l’objet du tableau mais participent à la mise en valeur de l’architecture. Ses intérieurs d’églises ne sont généralement pas identifiables, ils se référent à la Onze-Lieve-Vrouwe-Kerk d’Anvers, église mère des Pays-Bas du Nord et du Sud, objet de variations libres. Le premier de ses intérieurs d'églises est daté  vers  1560